ASTUCES ET CONSEILS

Exercices et remèdes pour soulager les douleurs du nerf sciatique, de la hanche et du dos

Annonce
Exercices et remèdes pour soulager les douleurs du nerf sciatique, de la hanche et du dos

Une crise de sciatique provoque une douleur aigue et un engourdissement du bas du dos à la jambe.

Combiné à un traitement médical, il est possible d’atténuer ces maux avec des remèdes naturels et des exercices pour soulager naturellement cette pathologie causée par une compression du nerf sciatique.

Des douleurs chroniques sont caractéristiques d’une crise de sciatique.

Annonce

Cette dernière peut être aigue et nécessiter la prise d’antalgiques en présence de récidive.

Des remèdes naturels et des exercices réguliers peuvent soulager les douleurs.

Qu’est-ce que la sciatique ?

La sciatique porte également le nom de névralgie sciatique. Elle est caractérisée par une douleur vive qui atteint les deux nerfs sciatiques, à l’arrière des jambes.

Le trajet du nerf le plus gros de l’organisme commence vers le pied pour remonter au bas du dos, légèrement au-dessus du coccyx.

Lorsqu’une crise de sciatique est provoquée, une douleur aigue peut atteindre la fesse, la cuisse et s’étend souvent au pied et d’un côté du corps.

Névralgie sciatique, lombalgie, hernie discale : quelles différences ?

Ces maux se caractérisent des symptômes différents. La lombalgie, également appelée « lombago » se manifeste par une douleur provoquée au bas du dos et aux fesses.

Elle peut être légère à sévère et bloquer ou non le mouvement. La névralgie sciatique est quant à elle caractérisée par une douleur qui survient d’un seul côté du corps.

La crise peut toucher le bas du dos ou toute la jambe jusqu’au pied. L’hernie discale est une pathologie du disque intervertébral et peut être la raison d’une lombalgie ou d’une névralgie sciatique.

Il existe une différence entre une lombalgie et une sciatique – Source : Doctissimo

Quelles sont les causes de la sciatique ?

Si la névralgie sciatique n’est pas une maladie, elle se caractérise par une irritation du nerf le plus volumineux de l’organisme qui est le plus souvent associé à une hernie discale.

Cette dernière peut toucher l’une des 5 racines de ce tissu conjonctif gorgé de vaisseaux sanguins et les signes sont différents en fonctions de celle qui est touché.

La sciatique peut aussi être due à une étroitesse du canal lombaire, dans lequel sont les nerfs.

Résultat : cette compression provoque une douleur et ce facteur concerne souvent les personnes âgées. La sciatique peut également découler du syndrome du piriforme, l’inflammation d’un muscle du bassin également appelé pyramidal.

Lorsque ce dernier est contracté, il compresse le nerf sciatique et cause la douleur. Cela survient particulièrement chez les athlètes et les sportifs.

Le syndrome facettaire implique les articulations situées en haut et en bas de chaque vertèbre.

Une mauvaise posture peut causer leur désalignement et peut provoquer cette douleur aigue dans toute la jambe.

D’autres facteurs tels qu’un traumatisme tels qu’un accident ou une chute, de l’arthrose ou des métastases peuvent constituer une pression sur ce nerf et causer ce mal de dos.

Quand voir un médecin ?

Si parfois une crise de sciatique peut être soulagée seule, il est indispensable de consulter un spécialiste pour pouvoir l’identifier.

Il est capital de consulter un médecin en urgence si la douleur est difficilement supportable ou que d’autres symptômes tels que l’impuissance, la perte de sensibilité au niveau du périnée et à l’intérieur se manifestent.

D’autres signes tels que la difficulté à tenir debout ou à monter un escalier ou encore une perte de poids rapide et inexpliquée sont à prendre en compte afin de contacter un professionnel de santé dans les plus brefs délais.

Comment soulager ces douleurs aigues naturellement ?

Relayée par un article d’Harvard, cette méthode pour soulager la névralgie sciatique peut avoir un effet rapide sur la douleur car elle est analgésique.

Pour cela, il faudra utiliser les mécanismes du froid et du chaud pour venir à bout de cet inconfort qui peut parfois être invalidant. Pendant sept jours, il faudra placer des blocs de glace enroulés dans un tissu sur le bas du dos afin de réduire l’inflammation opérée dans le nerf sciatique.

Laissez poser ce soin naturel jusqu’à vingt minutes avec des pauses de la même durée. Vous pouvez répéter cette opération pendant 1h40. L’action du froid réduit la douleur et est efficace si vous y recourrez jusqu’à cinq fois par jour.

Après avoir utilisé cette astuce pendant une semaine, est venue le tour de la chaleur pour soigner cette douleur aigue. Si cette dernière n’a pas été atténuée, consultez impérativement un médecin.

L’action de la température chaude détend les muscles et permet également d’atténuer la douleur caractéristique de cette névralgie.

Si vous souhaitez utiliser cette technique efficace, il suffit simplement d’utiliser une bouillotte et de la placer 15 minutes sur la zone sujette aux douleurs. Ceux qui en subissent au genou peuvent utiliser ces remèdes.

Quels sont les remèdes naturels pour soulager la douleur de la sciatique ?

Cités par Healthline et revus par Debra Rose Wilson, qui dispose d’une maîtrise en sciences holistiques, certains remèdes analgésiques permettent de lutter contre la douleur, un symptôme qui se manifeste lors de la sciatique.

L’écorce de saule en fait partie grâce à ses vertus anti-inflammatoires. La raison de son efficacité ? Ce végétal contient de la salicine chimique, un ingrédient actif qui compose l’aspirine.

Pour en profiter, procurez-vous en chez un herboriste et faites là infuser dans de l’eau chaude.

Cette plante est également efficace pour lutter contre les lombalgies, l’arthrose mais aussi les maux de tête. Il n’est pas recommandé de la consommer en cas de maux d’estomac, de troubles rénaux ou de problèmes de coagulation.

Il est également déconseillé de prendre de l’écorce de saule si vous prenez un traitement anticoagulant, des anti-inflammatoires ou des analgésiques. Pour rappel, il est important d’indiquer à votre médecin que vous comptez utiliser un remède naturel.

Le curcuma, également appelé safran des Indes est aussi une épice tout indiquée dans le traitement de la douleur. Cette étude montre qu’elle est particulièrement efficace pour lutter contre les symptômes de l’arthrose articulaire.

Si vous souhaitez soulager des douleurs, le clou de girofle est une alternative naturelle intéressante. Et pour cause, il contient de l’eugénol, un analgésique naturel.

Une raison convaincante de le faire infuser dans une boisson chaude. Ceux qui ont des troubles de la coagulation ou sont sous traitement aux anticoagulants ne devront pas consommer ce remède naturel.

Quels sont les exercices à faire pour prévenir les douleurs de la sciatique ?

Cités par Healthline, des mouvements permettent de prévenir les crises de sciatique. En plus de faire gagner en souplesse, ils font bénéficier de tous les avantages du sport, une habitude inestimable pour être en meilleure santé !

1. La pose du pigeon allongé

Posture du pigeon allongé Source : Mobilesport

Cette posture est souvent adoptée par les adeptes du yoga. Son objectif : ouvrir les hanches et soulager le dos. Pour réaliser ce mouvement, il faut être allongé sur le dos et amenez votre jambe vers vous.

Maintenez-la avec vos dos main derrière la cuisse en serrant les doigts. Ensuite, soulevez votre jambe gauche en plaçant votre cheville droite sur le genou gauche.

La pose du pigeon allongé enlève les tensions du muscle piriforme, qui, lorsqu’il est contracté peut provoquer une crise de sciatique. Alternez le mouvement avec la jambe droite. Faites dix à quinze répétitions.

2. Pose du pigeon assis

Position du pigeon assis Source : Namaste yoga

Pour faire ce mouvement préventif, asseyez-vous les jambes tendues droit devant vous.

Ensuite, pliez la jambe droite en plaçant votre cheville sur le genou gauche.

Penchez votre tronc en avant jusqu’à atteindre votre cuisse et restez ainsi jusqu’à 30 secondes. Grâce à la pose du pigeon assis, votre muscle fessier sera plus détendu. Alternez avec l’autre jambe.

3. Du genou à l’épaule opposée

Le genou vers l’épaule opposé Source : Summit orthopedics

Cet étirement est particulièrement indiqué pour atténuer les douleurs vives de la névralgie sciatique.

Il détend le muscle piriforme, qui, contracté peut compresser le nerf en question. Pour cela, il faudra être allongé les pieds fléchis vers le haut avant de plier la jambe droite.

Lors de ce mouvement, il faudra serrer les mains autour du genou et le ramener vers le corps.

Gardez cette posture pendant 30 secondes. Vous devriez sentir votre muscle s’étirer. Alternez avec l’autre jambe et répétez 3 fois.

4. Étirement de la colonne vertébrale assis

Etirement de la colonne vertébrale Source : Pasadena Health Center

Cet exercice étend la colonne vertébrale et ainsi à soulager la pression qui peut enclencher la crise de névralgie sciatique.

En position assise, pliez votre genou le pied sur le sol. Ensuite, posez votre coude gauche à l’extérieur du genou droit de façon à incliner votre colonne.

Gardez cette posture 30 secondes et alternez trois fois de chaque côté. Ce mouvement soulagera aussi les autres douleurs lombaires. Il existe des habitudes à bannir pour les éviter.

5. Étirement des ischio-jambiers debout

Etirement des ischio-jambiers Source : Pinterest

Ce mouvement prévient la douleur qui peut s’enclencher au niveau de la jambe et du bas de la fesse.

Si vous souhaitez prévenir une crise de sciatique, placez votre pied droit avec votre main en dessous de votre jambe. Etirez autant que possible pour étendre le muscle ischio-jambier.

Maintenez cette position 30 secondes avant d’alterner avec la jambe gauche. Un mouvement idéal pour se prémunir contre la névralgie sciatique.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire