ASTUCES ET CONSEILS

Verser du marc de café dans les toilettes : cela résout l’un des plus grands problèmes de la salle de bain

Annonce
Verser du marc de café dans les toilettes : cela résout l’un des plus grands problèmes de la salle de bain
Image : spm

Récupérer le contenu de vos filtres, dosettes, poignées de machine expresso ou de percolateur est-il une bonne idée ? Le point en 10 questions.

Le marc de café éloigne les pucerons : Vrai

Laurent Bourgeois, pépiniériste témoigne : « Nous l’utilisons en priorité sur les aromatiques de pleine terre qui attirent beaucoup ces bestioles, telles que l’absinthe et les armoises, notamment l’aurone ou arquebuse au parfum de citron (Artemisia abrotanum).

Annonce

Nous le saupoudrons en surface au pied de la plante, sur au moins 20 à 25 cm de large (le diamètre d’une assiette) et 5 mm d’épaisseur, afin de créer un paillis répulsif. Il tient plusieurs mois. Nous le renouvelons ensuite ».

Le marc de café agit sur les limaces : Vrai

En raison de la texture rugueuse de sa poudre qui les gêne pour glisser, au même titre que la cendre de bois. Pensez-y pour vos fraisiers (autre solution complémentaire :

les aiguilles de pin !). L’astuce n’est cependant pas infaillible. Le marc aurait aussi un impact sur la trajectoire des fourmis et les attaques de mouche de la carotte, courtilières et taupins.

Le marc de café est inoffensif pour nos animaux de compagnie : Faux
Pour nos amis à quatre pattes, la caféine est toxique. La valeur de 8 c. à café suffirait à empoisonner un chat ou un petit chien. La prudence reste donc de mise avec vos compagnons.

Le marc de café est un engrais : Vrai/Faux

Le marc contient de l’azote, du cuivre, du magnésium, du phosphore et du potassium. On dit qu’il « engraisse la terre ». « Il ne suffit pas seul à fertiliser les plantes, mais il apporte effectivement des oligoéléments intéressants », nous apprend Laurent.

Le marc de café permet d’éliminer les mauvaises odeurs des toilettes : Vrai

C’est très simple : mettez cinq à six cuillères à soupe de marc de café dans un litre d’eau tiède. Mélangez bien, puis verser ensuite le produit dans les toilettes et laissez agir quelques minutes. Ensuite, rincez !

Cette méthode élimine toutes les odeurs désagréables qui proviennent habituellement des toilettes. Afin de maintenir les résultats, il suffit de le faire tous les dix à douze jours.

Le marc du café améliore la terre : Vrai

Il allège les mélanges terreux. En incorporant du marc au terreau prêt à l’emploi de vos jardinières et potées, vous éviterez en surface la formation d’une croûte étanche, compactée par les arrosages successifs. Grâce au marc, l’eau de pluie ou d’arrosage pénétrera davantage en profondeur, jusqu’au cœur des mottes. Vos plantes seront ainsi mieux hydratées, plus belles et plus résistantes à la sécheresse.

Les plantes de terrain calcaire adorent le marc : Faux

Les plantes de terrain calcaire adorent le marc. Son pH étant voisin de 6,2, «si on en met trop, cela acidifie le sol», explique Christophe Savigny, artisan torréfacteur.

Marc de café pour le jardin – Source : spm

Le marc de café est bon pour le compost : Vrai

Déposer le marc sur le tas, c’est ce que fait Jean-Marc Parra, pépiniériste de Ah ! La Ferme des saveurs.

Les puristes y placeront aussi les filtres écologiques en papier brun.

Le marc de café addoucit les mains – Source : spm

Le marc de café rend les mains plus douces : Vrai

Cet exfoliant naturel permet, grâce à ses petits grains, de poncer en douceur la peau afin d’en détacher les traces incrustées (terre, vert de feuilles…).

Si vous fabriquez vos savons, pensez donc à en incorporer plusieurs cuillerées au mélange d’huiles et soude.

Le marc empêche la terre de geler : Faux

C’est une croyance populaire. La fermentation n’est pas suffisante pour réchauffer le sol. Mais bonne nouvelle, Christophe Savigny nous apprend que : « Les fèves de café sont entourées d’un parchemin : la parche, une espèce de placenta végétal qui, s’il restait autour du grain lors de la torréfaction, donnerait au café un goût âpre et quasiment imbuvable.

La parche est donc éliminée chez nous par un système de courant d’air chaud. Nous la récupérons dans une chambre à part.

Nos amis trouvent que ces parches étalées en tapis sur le sol constituent un paillis d’une grande efficacité, autant pour garder l’humidité de la terre qu’éviter le gel ».

Moralité : pour pailler contre le froid, il faut bien mieux utiliser cette enveloppe que le marc de café.

Tous les marcs de café se valent : Faux

Si « le meilleur café est toujours celui que l’on vient de moudre et de faire dans la foulée » (Christophe est sans appel sur le sujet), car « on ne peut pas bloquer sa dégradation, même dans les capsules », le meilleur marc est sans conteste celui qui vient d’un café de qualité sans additifs, comme ceux qui font mousser. Idéalement bio pour les puristes.

La question du prix et du temps de récupération intervient également : « À 35 centimes d’euro (minimum) les 5 grammes de café en dosettes, faites le calcul.

Cela vous revient à 70 euros minimum de kilo de café ! Quant à la corvée de l’ouverture au cutter des capsules pour récupérer le marc, n’est-il pas plus simple, quand on souhaite recycler ce précieux sous-produit au jardin, de revenir à de bonnes vieilles machines ou filtres en papier ?

Envoi
User Review
0 (0 votes)